Une vision du métier et une approche managériale fondamentalement anti-crise.

Une vision du métier et une approche managériale fondamentalement anti-crise. - Collège Culinaire de France

Eric Guérin, Chef du Restaurant de Qualité La mare aux oiseaux à Saint Joachim nous rappelle l'importance de l'ambiance générale dans le lieu de travail...

« J’ai créé une maison de bienveillance, je travaille sur le bien être de tous sans pression, sans frictions, sans différences (par exemple entre la cuisine et la salle, le restaurant et l’hôtel). Je ne veux pas de mauvaises ondes, que du respect, de la bonne énergie. Donc des efforts pour la vie en communauté, pour être dans les vraies valeurs de l’hôtellerie (création, partage, échange). J’ai toujours refusé le stress, la violence, les discriminations.

L’élément clé, c’est l’intention : l’amour. La responsabilité du leader, ce sont les ondes positives. Pour la salle, je leur fais faire 3h de théâtre par semaine pour faire l’apprentissage de la confiance. J’emmène l’équipe chez les producteurs pour qu’ils puissent les connaître et en parler. Quand on crée une carte, on en fait une double lecture : celle de l’origine des produits, celle de la création du plat.

La cuisine a beaucoup changé en 35 ans ; comme la société. Les 35h ; les problèmes de recrutement… 

Il est temps que les chefs changent et sortent de leur enfermement (pression, manque de temps, désocialisation). Il faut se poser, proposer des solutions. Changer, ça ne demande que de l’humain et du
temps ».

© 2011-2023 Collège Culinaire de France. Tous droits réservés