Les visages du Collectif

Le Dîner Complice de Philippe Auda

Lundi 27 mai, avec la complicité des chefs Sébastien Sanjou et Geoffrey Poesson, Philippe Auda créait l’événement au cœur de son exploitation, à travers l’organisation d’un premier Dîner Complice.
L’objectif ? Dévoiler l’essence même des métiers de bouche : faire rimer commensalité et complicité, autour d’une cuisine de produits mais surtout de producteurs et de chefs, qui ont, le temps d’un dîner, partagé leur passion avec le grand public.

 

Entretien avec Philippe Auda, maraîcher du SCEA des Garrigues

"Avec Geoffrey, nous allons à la pêche le dimanche matin. L’idée nous est venue en discutant de briser les codes, d’amener le restaurant chez le producteur.
Je me suis occupé de fournir les tables que les chefs ont dressées. Et aussi de tout l’aménagement et la décoration : l’éclairage, une haie de rosiers depuis le parking, un tracteur, des moutons...
Le personnel était nombreux, il y avait la brigade des chefs, 16 personnes en tout (cuisine et salle). Les équipes (commis, pâtissiers, serveurs) ont adoré l’expérience. Quand on est allé cueillir les courgettes, l’un a dit « mais ça pique ! ». Geoffrey est aussi allé cueillir des concombres avec lesquels il a fait sa fameuse bouillabaisse végétale. Pour 70€ le repas c’était du grand niveau !
Le boulanger de Seb nous a bien expliqué comment il travaillait ; Michel Brotons du Clos de l’Ours était passionnant. Les clients ont vraiment apprécié. Ils ont ressenti l’harmonie d’un moment particulier et intense.
Faire un dîner complice de cette façon, c’est pousser les limites, oser, bousculer les codes, s’exprimer, se faire plaisir.
J’ai déjà des idées pour recommencer et différemment."

 

Entretien avec Sébastien Sanjou, chef du Relais des Moines 

"Une initiative de Philippe et Geoffrey à laquelle je me suis associé pour valoriser les producteurs locaux (car les chefs sont suffisamment médiatisés). Un moment particulier pour nous et nos équipes. Compte tenu des problèmes de management (recrutement, fidélisation), c’est le plaisir de partager ensemble et avec nos équipes. Les sortir de leur quotidien, les emmener dans le champ. Ils travaillaient pourtant dimanche soir, jour de la fête des mères. Mais ils ont adhéré à cette soirée.

Les clients étaient enchantés, touchés de ce moment unique. 10 producteurs et 20 clients. Un casting parfait. Tout le monde s’est bien entendu. C’était magique.

J’avais invité le patron d’HyperU aux Arcs-sur-Argens qui travaille avec des producteurs. Il faut que chacun mette sa pierre à l’édifice. S’appuyer sur la grande distribution, les jeunes, le grand public. La synergie de la chaîne de la qualité. Nous avons une responsabilité d’éducation et de pédagogie, de faire changer les habitudes et les idées reçues."

 

Entretien avec Geoffrey Poesson, chef La Badiane, le 28 mai 2019

" Philippe avait envie que l’on parle de son travail d’où l’idée de faire un repas dans sa serre. et donc pourquoi ne pas emmener les clients directement sur son terrain. Et amener la gastronomie dans le champ."

Pourquoi 2 chefs ?
" J’avais envie de collaborer avec d’autres chefs et je m’entends bien avec Seb. Il s’est fait prêter le matériel. On s’est entendus sur le menu. On a pu faire nos plats références, très végétaux."

Les réactions des clients ?
" C’était des clients de nos 2 restaurants et aussi de Philippe. Ils étaient ravis de découvrir le producteur et son site. Philippe a parlé de son métier en plein milieu des serres. On a demandé aux clients de venir avec des bottes et ils ont joué le jeu. Ca va provoquer des échanges de clients entre nos 2 restaurants."

 

#CollegeCulinairedeFrance #RestaurantdeQualite #ProducteurArtisandeQualite #AuCoeurduCollectif #DinerComplice

 

PHILIPPE AUDA

SEBASTIEN SANJOU

GEOFFREY POESSON

Derniers témoignages

Le goût du bon produit

© Simon Detraz « Depuis 5 ans, je fais un travail de recherche, aux côtés de Yannick Alléno, afin d’at...

AURELIEN RIVOIRE

Lire la suite

« Je me rends compte que les jeunes générations sont plus sensibles aux valeurs de saisonnalité »

« Depuis qu’on a repris l’exploitation, on travaille surtout avec des pâtissiers de restaurants pour des pâtis...

ETIENNE SCHALLER

Lire la suite

« La pâtisserie de demain se doit d’être responsable »

« Comme, je pense, la plupart des pâtissiers, nous sommes tous partagés, tiraillés entre les clients qui n’o...

CELINE PARIES

Lire la suite

Le Collège Culinaire de France en chiffres

1

Mouvement associatif totalement indépendant financièrement des pouvoirs publics et de l'industrie agro-alimentaire et de tout corporatisme

3000

Restaurants Producteurs Artisans de Qualité membres passionnés répartis sur l'ensemble des territoires

100%

Sélection et contrôles indépendants réalisés par 220 référents restaurateurs et producteurs artisans en régions et validés obligatoirement à l’unanimité par les chefs fondateurs

+150

Evènements et rencontres réservés aux hommes et femmes de métier (Journées d’Echanges Nationales & Régionales, etc.) dont certains ouverts à tous (Marchés Complices, Dîners Complices, etc.)

Vous avez une question ?

Contactez-nous au 01 44 90 50 81 (Lun-Ven : 9h-18h)

Restez informé !