Les visages du Collectif

« En période difficile, la communication avec l’équipe doit être claire et soutenue »

Frédérique Chenevrier-Triquet, Cheffe des Restaurants de Qualité Saisons et Poulette à Asnières-sur-scène explique en 4 points l'importance de la communication avec son équipe : 

« D’abord, clarifier la situation pour faire comprendre les enjeux, quelle que soit la situation (saine ou critique). Ne pas laisser l’équipe dans l’ignorance ni supposer. Donner des infos sur la situation de l’entreprise, faire prendre conscience de la réalité, sans dramatiser.

Cela suppose d’être au clair avec soi même : où j’en suis ? quel est mon risque ? comment je redémarre ? Il faut donc prendre du recul et se faire aider par l’expert comptable pour faire le point avant le bilan.

Ensuite, communiquer des objectifs plus ou moins précis car il faut accepter l’incertitude. Ce qui est vrai aujourd’hui ne le sera pas forcément demain. Faire des hypothèses et des choix. Un plan de marche évolutif. 

C’est au capitaine du navire de décider, surtout en période de crise particulièrement anxiogène. Il faut savoir expliquer, faire comprendre les décisions. On peut éventuellement discuter avec tout ou partie de l’équipe la manière dont on va appliquer les décisions, le comment faire.

Refaire régulièrement des points de situation d’équipe. Les inscrire dans la routine (par exemple, un briefing hebdomadaire) pour désamorcer les inquiétudes et faire poser des questions.

Par ailleurs, selon moi, il faut réaffirmer l’importance du lien aux producteurs et l’expliquer face à la tentation de serrer les coûts. Il faut trouver d’autres leviers d’économie. Dans la crise il est au contraire nécessaire de renforcer les liens, de tenir, de s’ajuster, d’être solidaire. Et de respecter les délais de paiement. »

FREDERIQUE CHENEVIER-TRIQUET

Derniers témoignages

Le goût du bon produit

© Simon Detraz « Depuis 5 ans, je fais un travail de recherche, aux côtés de Yannick Alléno, afin d’at...

AURELIEN RIVOIRE

Lire la suite

« Je me rends compte que les jeunes générations sont plus sensibles aux valeurs de saisonnalité »

« Depuis qu’on a repris l’exploitation, on travaille surtout avec des pâtissiers de restaurants pour des pâtis...

ETIENNE SCHALLER

Lire la suite

« La pâtisserie de demain se doit d’être responsable »

« Comme, je pense, la plupart des pâtissiers, nous sommes tous partagés, tiraillés entre les clients qui n’o...

CELINE PARIES

Lire la suite

Le Collège Culinaire de France en chiffres

1

Mouvement associatif totalement indépendant financièrement des pouvoirs publics et de l'industrie agro-alimentaire et de tout corporatisme

3000

Restaurants Producteurs Artisans de Qualité membres passionnés répartis sur l'ensemble des territoires

100%

Sélection et contrôles indépendants réalisés par 220 référents restaurateurs et producteurs artisans en régions et validés obligatoirement à l’unanimité par les chefs fondateurs

+150

Evènements et rencontres réservés aux hommes et femmes de métier (Journées d’Echanges Nationales & Régionales, etc.) dont certains ouverts à tous (Marchés Complices, Dîners Complices, etc.)

Vous avez une question ?

Contactez-nous au 01 44 90 50 81 (Lun-Ven : 9h-18h)

Restez informé !